Pour une Église synodale

« Vraiment, le chemin de la synodalité est le chemin que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire ». Cette déclaration du Pape François lors de la commémoration, le 15 octobre 2015, du cinquantième anniversaire de l’institution du Synode des évêques, est dans toutes les mémoires des catholiques. Elle résonne vivement ces derniers mois, car une assemblée générale du synode des évêques est annoncée pour l’automne 2023, mais sa phase de préparation commence dès l’automne 2021. Le thème choisi par le pape pour cette assemblée est : « pour une Eglise synodale : communion, participation et mission ». Qu’est-ce qu’une Eglise synodale ? Que peut-elle représenter pour nous membres des communautés paroissiales ordinaires ? Comment nos projets pastoraux de la rentrée 2021/2022 s’éclairent-ils grâce à ce projet de l’Eglise universelle ?

La synodalité est par définition une façon de vivre et de travailler ensemble en Église, dans l’écoute et le discernement, en vue de définir des projets pastoraux qui correspondent à la réalité du moment. C’est un chemin ouvert pour s’écouter et partager ce que l’Esprit-Saint inspire à chaque membre de l’Église, en vue d’élargir ou déplacer la vision qu’on s’en fait après avoir écouté la parole des autres.

La synodalité est donc l’expression d’une Église-communion qui s’ouvre par le dialogue et qui, par la participation de tout le peuple de Dieu trace de nouveaux chemins pour sa mission auprès des hommes. La confiance en l’Esprit-Saint et l’écoute sont les pièces maitresses de ce processus à tous les niveaux. En effet, si l’écoute guide la décision de l’Église lorsqu’elle est exercée par les évêques réunis autour du pape, c’est la même écoute qui doit caractériser les fidèles qui partagent sur les problèmes de tous les jours dans les communautés paroissiales. Nous en avons fait l’expérience lors de la célébration du synode diocésain, de 2014 à 2016. Et nous voulons poursuivre ce chemin en nous retrouvant dans les assemblées paroissiales de l’automne 2021.

Synodalité en assemblées paroissiales

Temps synodal à vivre dans la proximité au niveau des paroisses, les assemblées paroissiales de l’automne offriront à tous l’occasion de s’écouter et de relire quelques orientations prises en clôturant le synode diocésain il y a cinq ans. Chacun, y compris les non-pratiquants qu’on peut inviter, pourra y prendre la parole et proposer ce qui peut dynamiser la paroisse en y accueillant l’Evangile au diapason des exigences actuelles de la mission. Les équipes d’animation de la paroisse veilleront à la participation de tous et à la communion. Elles sont déjà prêtes, chacune selon son charisme et son rythme, à accompagner le discernement à vivre selon l’égale dignité de tous les baptisés.

Synodalité en fête

Sur ce chemin synodal, il est prévu une halte pour nous réjouir et nous encourager à persévérer dans la mission. Dimanche le 10 octobre 2021, de 10h à 16 h, nous nous rassemblerons en doyenné pour vivre un temps festif. Nous commencerons à 10h par la célébration d’une messe commune animée par Laurent GRZYBOWSKI et son groupe, à Sainte Colombe. Nous nous retrouverons à l’issue de cette messe pour un repas partagé, après lequel nous partagerons, tout en chantant avec Laurent GRZYBOWSKI, ce qui nous tient à cœur aujourd’hui dans la mission. La lettre pastorale de notre évêque sur les disciples d’Emmaüs servira de base pour nos partages.

Nous comptons sur la participation de tous et d’un grand nombre de fidèles de Villejuif aux assemblées paroissiales qui seront le signe d’une Église de compagnons d’humanité, à l’écoute de l’Esprit et qui fait confiance à l’avenir.

Père Benoît Hagenimana, doyen de Villejuif