Fêtons Noël avec les anges

« Comme ils sont beaux sur les montagnes, les pas du messager qui porte la bonne nouvelle, qui annonce le salut et la paix » (Isaïe 52,7)

L’ange est un messager de Dieu qui le précède souvent chez le croyant choisi pour une mission divine. A Noël, l’ange du Seigneur apparait aux bergers et leur
annonce la naissance du Sauveur dont le signe est l’enfant couché dans une mangeoire. Une fois l’ange du seigneur parti, les bergers se hâtent d’aller voir ce qui leur a été annoncé et reviennent en proclamant joyeusement la Bonne Nouvelle. Ils sont devenus des anges eux-mêmes, avec la troupe céleste qui chante les louanges de Dieu dans l’acclamation de la nuit de Noël : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime ».
Ces messagers de la joie de croire en l’amour invincible du Dieu très haut nous invitent à l’espérance qui vient à bout de la souffrance, lorsque la simplicité est assumée comme un art de vie.
Ces tisseurs de liens nous intiment la force de bannir la solitude lorsque la lumière de la foi éclaire le chemin qui nous mène vers les isolés.
Ce sont eux les pionniers de la solidarité qui fend les ténèbres de l’indifférence, pour éclairer les visages de ceux et celles que la fête de Noël désigne à notre cœur afin de les servir sans les asservir. Ils préfigurent la force des communautés chrétiennes que la fidélité à l’Évangile oblige à s’ouvrir de plus en plus à la clameur de la terre et à celle des pauvres. Une fidélité qui coûte, peut-être, mais qui signifie concrètement ce que nous attendons de l’enfant de Bethléem venu donner la paix de Dieu à notre Terre et à tous les hommes. Que cette paix règne en vous et dans toutes vos familles.

 

Joyeuses fêtes !!

Père Benoît Hagenimana, curé